Haïti : un pays à désenvelopper

Des ratés de la commission chargée de coordonner l’aide post-séisme aux convulsions d’une reconstruction politique et institutionnelle infructueuse

Author(s):Jean-Marie Bourjolly

ISBN:9782897990756

Copyright:2020

Number of pages:369

Language:French

$44.95

Digital partners:

iBooksCoozookGoogle Play

Dix ans depuis que Haïti a été frappée par un tremblement de terre dévastateur. Le monde entier s’est mobilisé pour voler à son secours, et un organisme supranational fut mis sur pied pour planifier et coordonner la reconstruction et assurer la reddition de comptes selon les normes d’une bonne gouvernance. Les astres semblaient être alignés pour une réussite spectaculaire.

Il n’en fut rien, cependant. Que s’est-il donc passé? Le présent ouvrage documente des défaillances survenues dans la gestion de la reconstruction et la gouvernance de ce pays « enveloppé » dans des intérêts locaux et transfrontaliers qui ne sont pas ceux de son peuple. Il explore les entraves aux efforts de redressement causées par une crise nationale d’ordre politique et social, et bientôt sanitaire, avec l’importation du choléra.

Les bouleversements analysés ici se sont cristallisés; les chocs traumatiques encaissés par la société haïtienne entre 2010 et 2012 et les choix politiques assumés ou imposés pendant cette période ont pavé la voie à la crise dans laquelle Haïti se trouve engluée aujourd’hui.

Jean-Marie Bourjolly

Jean-Marie Bourjolly

Jean-Marie Bourjolly a étudié à l’université Toulouse III – Paul Sabatier à Toulouse, à l’Université de Montréal et à l’Université de Waterloo, en Ontario, où il a obtenu un doctorat en optimisation combinatoire. Il est professeur titulaire de logistique à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur l’optimisation combinatoire et ses applications. Il est corécipiendaire, pour l’année 2001, du premier prix de la Société canadienne de recherche opérationnelle pour ses travaux en télécommunications. Il fut membre du conseil d’administration de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti coprésidée, d’avril 2010 à octobre 2011, par le premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive et l’ex-président américain Bill Clinton.

Publication(s) by this author

Site web

La Presse, 2020, "La population mérite mieux", 4 janvier 2020. http://plus.lapresse.ca/screens/71f6f22c-6e2d-4e81-ac89-fd60d8340272__7C___0.html

 

 

Quick delivery in less than 3 business days

Secure transactions

After sales service