La recherche en didactique des mathématiques et les élèves en difficulté

Quels enjeux et quelles perspectives?

Auteur(s) :Patricia Marchand, Adolphe Adihou, Jeanne Koudogbo, Diane Gauthier, Caroline Bisson

ISBN :9782897990879

Copyright :2021

Nombre de pages :183

Langue :Français

29,95$
19,95$
24,95$
39,95$

Partenaires numériques :

iBooksCoozookGoogle PlayKobo

Cet ouvrage s’adresse aux formateurs, enseignants et didacticiens œuvrant de près ou de loin auprès des élèves dits en difficulté d’apprentissage en mathématiques. Conçu à la suite d’un symposium de l’Acfas, l’ouvrage s’insère dans la poursuite des réflexions didactiques en lien avec les fondements et les pratiques d’évaluation-intervention auprès des élèves ayant un potentiel mathématique, mais connaissant des difficultés en situation d’apprentissage. L’introduction écrite par Jean-Luc Dorier expose la genèse de cet ouvrage, introduit les contributions des auteurs et apporte un point de vue international sur les préoccupations actuelles entourant l’intervention en mathématiques auprès des élèves en difficulté. Pour traiter de ces préoccupations d’un point de vue didactique, cet ouvrage est divisé en trois parties :

  1. Les enjeux didactiques pouvant être identifiés et analysés lors de l’enseignement, l’évaluation et l’intervention mathématiques auprès des élèves en difficulté ;

  2. Les modèles de collaboration enseignants, orthopédagogues et conseillers pédagogiques favorables à l’enseignement, à l’intervention et à l’évaluation des élèves en difficulté ;

  3. Autres perspectives didactiques prometteuses pour mieux enseigner, évaluer et intervenir auprès des élèves en difficulté.

Les échanges entre les différents auteurs de cet ouvrage mettent en évidence le fait que les perspectives didactiques prometteuses pour enseigner, évaluer et intervenir auprès des élèves en difficulté peuvent prendre diverses avenues, mais elles sont toutes proposées en réaction à un mode d’évaluation-intervention dit « de remédiation » n’ayant pas eu les résultats escomptés auprès des élèves dits en difficulté. Les auteurs soulèvent qu’il est central de s’entendre sur les fondements de l’enseignement, de l’évaluation-intervention, les finalités des apprentissages, de valoriser une collaboration entre différents acteurs concernés (« co-enseignement »), de rendre symétrique la relation famille-école, de coordonner les actions didactiques, pédagogiques et orthopédagogiques et de provoquer des opportunités d’apprentissage riches pour les élèves en difficulté. La valorisation de l’actualisation du potentiel mathématique des élèves en difficulté laisse place à la créativité en promouvant la compréhension et la conceptualisation mathématiques, en donnant une place de choix au jeu sur les variables didactiques, en mettant l’élève en action.

Caroline Bisson

Caroline Bisson

Caroline Bisson est chargée de cours à l’université de Sherbrooke depuis 2011. Elle a enseigné, entre autres des cours en didactique des mathématiques au Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, dont le cours de didactique de la géométrie. Dans les dernières années, elle a été assistante de recherche sur plusieurs projets touchant le primaire comme les trucs mathématiques, le sens spatial et la classification des quadrilatères. Ses études de maîtrise ont porté sur les pratiques évaluatives en mathématiques en adaptation scolaire et sociale. Depuis, elle s’implique dans la formation des futurs enseignants du primaire et dans la formation continue des enseignants du primaire dans le domaine des mathématiques particulièrement auprès d’élèves à risque ou en difficulté.

Publication(s) de cet auteur

Patricia Marchand

Patricia Marchand

Patricia Marchand est professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke depuis 2007. Elle y est responsable des cours de didactique de la géométrie dans le cadre du Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale et, antérieurement, elle a enseigné ce cours dans d’autres universités québécoises et programmes de formation en éducation. Ses études doctorales ont porté sur un élément central de la géométrie, soit le développement du sens spatial. Sa thèse a permis un rapprochement entre les pratiques sportives permettant ce développement et celles réalisées en classe de mathématiques du premier cycle du secondaire. Depuis, ses recherches l’ont amené à analyser et proposer des pistes d’enrichissement pour l’enseignement du sens spatial et, plus globalement, de la PSGM pour le primaire, pour les élèves en difficulté ou dans des contextes difficiles d’enseignement (ex. : milieux défavorisés et classes multiniveaux).

Publication(s) de cet auteur

Adolphe Adihou

Adolphe Adihou

Adolphe Adihou est professeur titulaire de didactique des mathématiques à l’Université de Sherbrooke. Il s’est intéressé dans ses études doctorales à la résolution par la mise en équation des problèmes. Ses recherches actuelles portent sur les trucs mathématiques, les difficultés d’enseignement et d’apprentissage et le développement de la pensée algébrique. Impliqué en formation initiale et continue, il conçoit des ressources didactiques dans une démarche collaborative et étudie leurs impacts sur les pratiques enseignantes.

Publication(s) de cet auteur

Diane Gauthier

Diane Gauthier

Diane Gauthier est professeure titulaire à l’Université du Québec à Chicoutimi, Département des sciences de l’éducation et directrice du Département des Sciences de l’Éducation de l’UQAC.

Publication(s) de cet auteur

Jeanne Koudogbo

Jeanne Koudogbo

Jeanne Koudogbo est professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke, Faculté d’éducation, Département d’études sur l’adaptation scolaire et sociale.

Publication(s) de cet auteur

Dans le même domaine

Livraison rapide en moins de 3 jours ouvrables

Transactions sécurisées

Service client après achat